Tout ce qui vaut la peine d’être fait vaut la peine d’être bien fait. 
Philip Chesterfield

Bienvenue sur le site d'Anne-Marie Lizin.

Anne-Marie Lizin vous souhaite la bienvenue sur son site.

Vous y trouverez un tas d'informations la concernant, comme, par exemple : un agenda complet et des nouvelles régulières. Mais également des photos ainsi qu'une foule de renseignements à propos de sa carrière et de sa vie en général.

N'hésitez pas à vous inscrire à sa newsletter et vous recevrez aussi souvent que possible sa plus fraîche actualité.

Vous remarquerez aussi la création d'un nouveau mouvement qui se nomme "POURHUY" et qui a la volonté de proposer une alternative au pouvoir actuel, paralysé par la médiocrité. Nous avons obtenu 5 sièges au conseil communal lors des dernières élections d'octobre 2012 et nous ne comptons pas en rester là.
 

 
 

Chers amis,
Hocrint a fait un travail fantastique au cours des derniers jours à New York (Pékin +15) et lors de la journée des femmes à Paris, en se concentrant sur les crimes d'honneur et les mariages forcés au plus haut niveau.
Le colloque en France a été le premier sur cette question.

Qui sommes-nous?
Des spécialistes et des individus impliqués pour combattre les crimes d'honneur et les mariages forcés dans tous les pays concernés dans le monde.


Qu'est-ce que HOCRINT?
La Coalition internationale contre les crimes d’honneur et mariages forcés (HOCRINT), créée par la Ligue du Droit International des Femmes, regroupe tous ceux et celles qui luttent contre les violences traditionnelles. Dans une lettre aux différentes associations participant au mouvement pour les droits de femmes, la LDIF lance son nouveau combat.
Contactez-nous à coalitions.femmes@skynet.be.

Où sommes-nous?
A Paris (6, place Saint Germain des Prés - 75005 PARIS France) et partout dans le monde...
 

INTERNATIONAL WOMEN'S CONFERENCE : quelques liens utiles

Art Of Living

The International Women's Conference Facebook

Twitter Voice of International Women's Conference



Conseil de la bibliothèque d'Alexandrie


CHARTE DE LA FEMME MALIENNE

Alors que la France reçoit une délégation de taliban pour influer sur les prochaines élections présidentielles en Afghanistan, il serait bon de rappeler qu'en juin 2000, nous organisions la rédaction de la Charte des droits fondamentaux des femmes Afghanes à Douchambé au Tadjikistan frontalier de l'Afghanistan dominé par les talibans :

Pour retrouver leur dignité, ces femmes réclamaient :

-Le droit à l'égalité entre hommes et femmes et le droit à l'exclusion de toute forme de discrimination ou de ségrégation fondée sur le sexe, la race, la religion ou autre

-Le droit à la santé physique et mentale pour elle et son enfant

-Le droit à la protection égale de la loi

-Le droit à l'éducation institutionnelle incluant toutes les disciplines y compris physiques.

-Le droit à des conditions justes et favorables de travail

-Le droit de circuler librement, indépendamment

-Le droit à la liberté de pensée, d'expression, d'association et de participation politique

-Le droit de porter ou non le voile ou l'écharpe

-Le droit de participer aux activités culturelles, y compris le théâtre, la musique, le sport.

Cette Charte a été signée par la plupart des leaders politiques afghans, ainsi que dans le monde. Elle a été emmenée aux Nations Unis et a été lue à la conférence de Bonn en 2002.

Nous avions pourtant cru gagner, les femmes afghanes ayant retrouvé la plupart de leurs droits ces dernières années.

Plus de 10 ans plus tard, il est plus que jamais d'actualité de faire revivre cette Charte.

La vigilance s'impose à nouveau. Les afghanes redoutent le départ des troupes, le retour d'un gouvernement fondamentaliste, fruit de possibles négociations hasardeuses de la communauté internationale.

La similitude avec ce qui se passe au Mali saute aux yeux !

Les Maliennes sont victimes de ces mêmes talibans, qu'ils portent le non d'Ansar Dine, Mujao, Aqmi ou encore les hommes armés du MNLA qui même s'ils laissent un goût amer à la population par leur violence et leur revendication d'autonomie dont les Maliens ne veulent pas, semblent néanmoins respecter une certaine laïcité. Ces groupes font régner la terreur, veulent asseoir leur domination sur le peuple du Nord Mali en imposant leurs lois obscurantistes sur les femmes et sur la population à Gao, Tombouctou, Kidal :

Interdiction de sortir seules et non entièrement voilées, interdiction de scolariser les filles, interdiction d'écouter de la musique, de se servir d'internet.
Punition barbare pour les voleurs : amputation des mains, lapidation en public pour les femmes ayant commis l'adultère.
Comme à Kaboul à l'époque, les pick-ups des gardiens de l'ordre moral rentrent de force dans les maisons pour vérifier si le comportement des femmes correspond aux ordres donnés.

Au moment où la communauté internationale envisage une future opération militaire, réclamée par le peuple du Nord Mali, tout en privilégiant également la voix de la négociation avec les groupes armés qu'ils soient islamistes ou non, il serait important que les femmes maliennes se saisissent de cette Charte, la fasse revivre pour être sûres que ces droits ne seront pas sacrifiés à l'aune de telle ou telle négociation qui apporterait une "soi disant" paix ; car il ne s'agirait en tout état de cause que d'une paix provisoire dans laquelle les maliens et les maliennes auraient perdu leur dignité, comme ce fut le cas après la guerre civile en Afghanistan où les taliban ont rétabli l'ordre en enfermant les femmes.

Toute cette région d'Afrique est menacée par ces groupes djihadistes prêts à s'allier a d'autres pour asseoir leur pouvoir.

De l'Afghanistan au Sahelistan, aidons la société civile à se faire entendre et encourageons les femmes à rédiger la Charte de leurs droits fondamentaux.

Françoise HOSTALIER (Ancien Ministre, Présidente de France Afghanistan)
Anne-Marie LIZIN ( Ancienne Présidente du Sénat belge)
Patricia LALONDE Présidente ( MEWA)
Constance BORDE ( Vice -Présidente de NEGAR Soutien aux Femmes d'Afghanistan)

 


Dernières nouvelles

30/07/2014 - Belle analyse.

Anne-Marie Lizin approuve totalement l'analyse de Mr Fred Dallmayr, Co-Chairman, World Public Forum “Dialogue of Civilizations", ci-dessous intitulée Europe Awake!

World Public ForumIn this year, 2014, we commemorate the 100th anniversary of the beginning of World War I, that ferocious war in which “Old Europe” - the Europe of the “Belle Epoque”, the Europe of traditional monarchies and dynasties - was destroyed. For the peoples of Europe it was an immense bloodletting, epitomized by trench warfare and the battle of Verdun. The war also laid the foundation for subsequent catastrophes. While dubbed “the war to end all wars”, the concluding treaties of Versailles and Trianon ushered in a “peace to end all peace.” The conditions imposed on the vanquished in these treaties were so harsh and ill-conceived that resentment was bound to flare up and, after barely two decades, erupted in an unprecedented paroxysm of mayhem and destruction on a global scale.

The commemoration of the great European war should not be the occasion for finger-pointing and posthumous recriminations - an exercise which, although dear to some historians, can only stir up nationalistic resentments. The much more fruitful and beneficial outcome of the commemoration is (or should be) the determination to keep Europe in the future free from warfare on its soil. This is the basic purpose of the European Union and the Council of Europe and of the whole process of European integration during the past half century. This means that Europe should be a zone of peace.

Unfortunately, there are developments which threaten to undermine the role of Europa as a peace zone. The greatest danger is that Europe might become the victim of "great power" rivalry. There are ominous danger signals in the present crisis in the Ukraine. Although the solution of the crisis is patently simple and obvious - the “federalization” of the country (which has repeatedly been proposed) - there are forces at work seemingly opposed to a peaceful solution and bent on pushing the country into civil war, and even into an all-out war between West and East. Given the latter horizon, the crisis takes on the character of another “proxy war” between big powers - similar to the proxy war which has raged in Syria, but now much closer to the European heartland. In some political circles, one already talks about a possible war between America and Russia, even though this may result in nuclear war (a possibility that is now openly accepted in the same quarters).

In this situation, one has to ask: who is going to be the most likely and most immediate victim? Given its location between America and Russia, Europe is bound to be the site of the most direct and immediate nuclear devastation. This means: it is time for Europe to wake up from its slumber and from its pliant submission to great power politics. As Juergen Habermas rightly pleaded some time ago: Europe has to develop its own foreign policy. The first step should be to bring pressure to bear on all sides to stop the proxy war in Ukraine. Europe should do everything possible to induce contestants in the Ukraine to assemble around a table and to negotiate fair terms of peace. This would be the proper European way to commemorate 1914.


29/07/2014 - Manifestation à République.

Anne-Marie Lizin était présente à la manifestation à République, ce lundi 28 juillet, qui représente le soutien de tous les mouvements féministes de Paris, avec Mme Hidalgo, la maire, pour obtenir de vraies actions de libération des jeunes filles nigérianes.
 


27/07/2014 - Arrivée du Tour.

Anne-Marie Lizin, invitée par l'organisation, est présente aujourd'hui, à l'heure où cette news est publiée, sur les Champs-Elysées pour l'arrivée du Tour de France cuvée 2014.


Voir toutes les news